Letztes Feedback

Meta





 

die einzige chance, mich zu haben, ist mich nicht zu haben.

7.2.10 17:16, kommentieren

Elle vient de partir de chez elle
Un croissant, un éclat de rire
Son mari lui dit qu'elle est belle
Mais dans une heure elle va mourir
Elle n'a pas choisi son destin
Juste là au mauvais moment
Puisqu'il fallait prendre ce train
Et Madrid pleure ses enfants

Adieu
Nous sommes tous dans le noir
Si tu n'existes pas
Au moins fait le savoir
Adieu
Je n'ai plus de questions
Mes yeux sont abîmés
Mon coeur perd la raison

Sa femme attend une deuxième fille
Elle jure qu'elle n'en aura pas plus
Il touche son ventre, les yeux qui brillent
Pourquoi juste à cet arrêt de bus ?
Pourquoi ce type est si couvert ?
Il fait si chaud à Netanya
Le sang se mélange à la terre
Et le monde reste sans voix

Adieu
Nous sommes tous dans le noir
Si tu n'existes plus
Au moins fait le savoir
Adieu
Je n'entends plus l'Histoire
Mes yeux sont fatigués
Mon coeur perd la mémoire

9h16, il est en retard
Comme à peu de chose près tous les jours
Mais aujourd'hui il est trop tard
Il ne montera pas dans la tour
Il voit des cris courir vers lui
Il croise des yeux qui hurlent de peur
Pourquoi ces larmes, pourquoi pas lui ?
Et cette poussière à vie dans le coeur

Adieu
Nous sommes tous dans le noir
Si tu n'existes pas
Au moins fait le savoir
Adieu
Il y a tant de questions
Mes yeux sont épuisés
Mon coeur perd la raison

Adieu
Nous sommes tous dans le noir
Si tu n'existes plus
Au moins fait le savoir
Adieu
Il se réclament de toi
Dis-leur que ce n'est pas toi
Qui a voulu tout ça

1 Kommentar 8.1.10 13:27, kommentieren

C'est une maison blanche comme la lumière et tes cheveux
Une télé fait du bruit de son mieux
Tu m'regardes longtemps et tu m'aimes sans savoir pourquoi
J'voudrais te parler si c'est toujours toi

Drôle de maladie qui fait naufrager la mémoire
Même mon prénom et tes belles histoires
Drôles d'images de vie qui se détachent de tes souvenirs
Toi tu voudrais simplement partir
Oui, partir

Va où tu veux
Où la vie te regarde
Va où l'amour
Te réserve un retour
Va où le vent
Te dira mieux que moi
Va où le monde
Tournera avec toi

Je t'ai mis un costume et j'ai sorti un clos Vougeot
Lui, il a bien vieilli, le salaud !
Tu ris de ta blague avec ton regard neuf d'enfant
Tu touches tes médailles du temps d'avant

Tu as perdu la tête et je t'ai perdue dans la fête
[ Find more Lyrics on http://mp3lyrics.org/Koew ]
Une valse d'ombres qui se répète
Tu as couru très loin pour pouvoir semer ton chagrin
Et tu hésites avant de tendre la main
Vers plus loin

Va où tu veux
Où la vie te regarde
Va où l'amour
Te réserve un retour
Va où le vent
Te dira mieux que moi
Va où le monde
Tournera avec toi

Je t'ai retrouvée hier sur une photographie
Je m'souviens de c'que tu m'as pas dit
Je t'ai retrouvée, je me suis retrouvé aussi
Et dans ma poche un papier jauni
Mal écrit

Va où tu veux
Où la vie te regarde
Va où l'amour
Te réserve un retour
Va où le vent
Te dira mieux que moi
Va où le monde
Tournera avec toi

Va où le vent
Te dira mieux que moi
Va où le monde
Tournera avec toi

7.1.10 15:10, kommentieren

Selbst, im Alter von 12 Jahren *prahl*

Über's ganze Jahr viel Glück
Immer, wenn du's brauchst ein Stück.
Das hätt' selbst Goethe sicher allen
gewünscht, wär es ihm eingefallen.
Doch leider stammet diesmal nicht
aus Goethes Feder dies Gedicht.
Denn wer schreibet solche Zeilen
ist noch kein Dichter hierzuweilen.

Ob man's glaubet oder nicht :
Dies Gedicht schrieb ganz besinnt
ein 12 Jahre altes Kind.
[...]

Alles muss man nicht verstehen.
Auch dies Gedicht ist nicht ganz leicht.
Deshalb lieber doppelt sehen,
als man lässt es besser gleich.

 

(2003)

1 Kommentar 23.10.09 16:51, kommentieren

Von netten Menschen, die ich für mich entdeckt habe, bevor sie die Welt entdeckt haben.

I look at you and time turns to fate
And you smile
To that boy that thinks to much


Broken in silence I adore you
But I'll wait for you
With all those words that you fear most


And I'll breathe out my name
So loud unto you
Cause Im loaded by

Im broken by you
Broken by you

 

 

~ Livingston ~

1 Kommentar 7.10.09 12:01, kommentieren

Ohrwurm

I don't feel the way I've ever felt.
I know.
Gonna smile and not get worried.
I try but it shows.

Anyone can make what I have built.
And better now
Anyone can find the same white pills.
It takes my pain away.

It's a lie. A kiss with opened eyes.
And she's not breathing back.
Anything but bother me.
(It takes my pain away)
Never mind these are hurried times.
Oh oh oh
I can't let it bother me.


26.9.09 14:56, kommentieren

lalala - ich hasse euch alle - lala

19.9.09 11:33, kommentieren